Retour sur la remise des prix Wiki Loves Monuments

Mardi 6 décembre 2016 – Musée national du Moyen-Age

Mardi 6 décembre, il n’est pas encore 20h et quelques personnes se pressent déjà devant la porte du musée national du Moyen-âge. Bientôt, l’ancien hôtel particulier du XVème siècle accueillera curieux, partenaires et contributeurs pour la remise des prix du concours Wiki Loves Monuments.

Mis en place en France en 2011 par l’association pour le libre partage de la connaissance Wikimédia France, et organisé en parallèle dans une quarantaine de pays, le concours Wiki Loves Monuments récompense les meilleures photographies de monuments historiques. En 2016, il a mobilisé 302 participants dans l’hexagone, qui ont partagé 7500 clichés sous licence libre sur Wiki Commons au cours du mois de septembre. Le jury, composé de cinq jurés d’univers différents, en a sélectionné dix, salués ce soir au cours d’une cérémonie qui se déroule, pour la première fois, dans le cadre de la Social Good Week.

Cette année, la remise des prix a également un goût particulier. Dans son discours d’ouverture, le président du jury Jean-Olivier Gransard-Desmond, archéologue et président de l’association Arkéotopia annonce que cette sixième édition du concours Wiki Loves Monuments sera peut-être la dernière. En cause ? La loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine  : « un coup dur pour le patrimoine français et la participation de la France au concours Wiki Loves Monuments ».

Emeric Vallespi et Nathalie Martin, respectivement président et directrice exécutive de Wikimédia France, se préoccupent également de la loi LCAP. En prenant pour exemple les châteaux de Chambord ou Versailles, ils consacrent leur temps de parole à l’explication de ces nouveaux droit patrimoniaux pour les gestionnaires des domaines nationaux. Ces derniers seraient en mesure de demander le retrait (ou une compensation financière) des photos partagés sur Wikipédia, entre-autre. Pour Wikimédia France, c’est une menace à la connaissance libre.

Les grands gagnants de la soirée sont ensuite invités à recevoir un tirage artistique de leurs clichés. Ce 6 décembre, peu d’entre eux ont pu se déplacer sur Paris et il faut attendre le 3ème prix pour que monte sur scène son détenteur, Simon de l’Ouest, venu de Mayenne présenter avec beaucoup d’humour sa photographie du château d’Oléron. Didier Deveze, qui remporte quant à lui le premier prix, a missionné un « héritier » sur la capitale afin de remercier chaleureusement en son nom l’équipe de Wikimédia France. La remise de prix se termine sur la présentation du jury de l’année 2016 et les paroles encourageantes de Rémi Hallard, lauréat 2015 : « Des personnes issues de plusieurs milieux (photographes professionnels, amateurs, archéologues et journalistes), et des regards croisés sur les œuvres proposées c’est la force de Wiki Loves Monuments ! ».

Suivront la visite guidée de l’exposition « Le temps des Mérovingiens », actuellement au musée Cluny, et le cocktail autour duquel les invités échangeront sur la loi LCAP. Certains auront également une pensée pour Coyau, photographe au 100000 contributions, dont l’hommage émouvant faisait office de prologue à cette cérémonie.

Copyright 2016 Social Good Week - conçu par HelloAsso

Send this to friend