Retour sur l’Happy Morning à la Ruche de Bordeaux

Le 6 décembre – La Ruche de Bordeaux

Cinq start-ups étaient réunies pour cet Happy Morning à la Ruche Bordeaux pour dévoiler leur parcours, les obstacles qu’ils ont pu rencontrer, ce qui les a aidées et leurs motivations pour réussir !

C’est Bruno Humbert, président de la Ruche de Bordeaux qui a ouvert la séance pour rappeler que les espaces de coworking n’avaient pour objectif que de faire du lien, de créer du savoir et du partage d’expériences. Il nous l’a parfaitement et brièvement résumé ci-dessous !

Ludosens, représentée pas Ségolène Rollin
Aquinum et Le Nom Lieu – représentées par Marc Langlois
AlloCagette.net – représentée par Sébastien Zulke et François Barbut
CforGood – représentée par Allan Floury
Mundao – représentée par Etienne Mazet.

Un point d’accord a particulièrement été mis en valeur : le fait de savoir s’entourer ! Chacun des entrepreneurs présents a souligné l’importance de l’accompagnement de structures telles que la Ruche ou MakeSense entre autres. Chacun à leur façon, ils ont évoqué la difficulté d’entreprendre et de « faire de l’aspect social un force » … tout en essayant de gagner de l’argent.
Et lorsque que la discussion a viré sur l’aspect indispensable aujourd’hui du numérique il a été rappelé que « le lien humain ne serait jamais remplacé par le lien html ».

La deuxième partie de la matinée était consacrée à la présentation du Digital Impact.
L’objectif : identifier des projets à fort impact social qui utilisent l’outil digital comme levier d’impact sociétal.

Parmi les initiateurs : Ludovic Centonze, chargé de la responsabilité sociale d’entreprise chez Orange.

Pourquoi ? Réponse avec Margaux Cosnier, cheffe de projet innovation sociale au sein de La Social Factory

Copyright 2016 Social Good Week - conçu par HelloAsso

Send this to friend