Soirée du Label Cap’Ten : 8 projets pour faire société !

Le 1er décembre – Hôtel de Ville

Jeudi 1er décembre, une grande soirée à l’Hôtel de Ville autour de l’engagement associatif a permis de promouvoir et de valoriser un certain nombre d’initiatives soutenues par le Label Cap’Ten.

Depuis 2007, le Carrefour des Associations Parisiennes accompagne et forme les acteurs associatifs en leur proposant plus d’une trentaine de modules pédagogiques. Créé en 2013, le Label Cap’Ten sélectionne chaque année une dizaine de projets qui bénéficient de formations mais également de liens privilégiés avec des partenaires tels que La Fondation Up’, Carenews ou la Barclays solidaire. C’est donc la cuvée 2016 des projets du label que Christian Cascio, directeur du CAP, a présenté lors d’une grande soirée « Paris, je m’engage ».

Entre deux citations poétiques et bercés par un air de jazz, nous avons découvert les Renversés. Daisy Raynal et Laurie Marzougui sont deux comédiennes pas comme les autres et elles proposent leur art à d’autres dits également « pas comme les autres »…

Seul projet de solidarité internationale, Ludo Bougou porté par la pétillante Hélène Danté a pour but l’installation de ludothèques en Afrique.

Elle ne lâche rien et sa détermination paye, Hélène Rybicki Dobosz monte avec d’autres un Handinamik kfé, un lieu de convivialité pour des jeunes handicapés mentaux dans lequel l’inclusion est inversée …

François Plassard redonne un souffle au quartier des Voisins dans le 15e avec Seventy Five, qui propose des activités extra scolaires aux jeunes, club de foot, cours de danse, studio de musique, comme alternative au hall d’immeuble.

Miguel Cueva et Anne Poisson sont passionnés de tango et leurs ateliers Discepolin entendent remettre du lien et de la romance fraternelle dans les quartiers !

Les Papotart, ce sont deux passionnés d’art contemporains qui oeuvrent avec délicatesse pour transmettre leur intérêt au service du bien commun !

Mehdi Mockel voit son petit frère en train de décrocher en maths et il décide de l’aider. C’est le début du projet Espoir Cité, ou comment accompagner les jeunes dans leur travail et dans leur lien à l’école.

Danser pour faire société ? C’est ce que propose Au Rythme du corps, une initiative qui mêle les âges et les rythmes pour que chacun puisse être lui-même avec les autres.

Un grand bravo à tous ces acteurs pour leur engagement et aux organisateurs pour cette belle soirée !

Copyright 2016 Social Good Week - conçu par HelloAsso

Send this to friend